Avec l’essor d’internet et des achats en ligne, passer par une plateforme pour l’achat et la livraison de nos colis se banalise. Il peut s’avérer utile pour une entreprise de solliciter ces marketplaces si elle ne souhaite plus gérer ses stocks, à l’image de ce que propose Amazon.

Le dropshipping, une première définition

Il s’agit d’une forme de e-commerce qui peut être bénéfique pour le commerçant. En effet, celui-ci pourra vendre ses produits à un client sans avoir à investir dans les frais de stockage et de livraison en passant directement par une plateforme marchande. Le vendeur perd la maîtrise de la qualité et des délais d’envoi, ce qui rend le service après-vente plus complexe. Du côté du client, lui, ne verra pas de différence entre un achat effectué sur la plateforme marchande et le même achat sur un site officiel.

Le dropshipping côté fournisseur

Celui-ci pourra tirer un des avantages économiques notamment en termes d’emploi de personnel qui aurait été nécessaire pour la préparation/envoi des commandes, ainsi qu’un gain de temps. L’entreprise peut tirer des avantages de passer par une plateforme, en cas de hausse subite de la fréquentation, c’est celle-ci qui devra tout mettre en œuvre pour répondre à toutes les commandes et devra toutes les endosser.

Ils doivent aussi faire face à des contraintes, puisqu’ils sont dépendants de leur plateforme et donc afin de voir leurs produits mis en vente par la plateforme ils doivent adhérer à des conditions bien précises. Ils sont aussi confrontés à la formulation utilisée par la plateforme, le revendeur personnalise la description du produit. Celle-ci peut ne pas correspondre à celle attendue par le fournisseur, et peut même ne pas totalement refléter la réalité.

Le dropshipping côté plateforme

Le revendeur n’a aucun contrôle sur la marchandise. Par exemple, si le client reçoit un objet qui n’est pas conforme à ses attentes, il peut à long terme ne plus commander sur la plateforme. Il est primordial pour la plateforme de surveiller l’e-réputation de son fournisseur pour ne pas proposer des objets qui proviennent d’un fournisseur qui a une mauvaise image. Il n’a pas la contrainte de gestion des stocks, c’est-à-dire que la plateforme dépend de son fournisseur, si celui-ci n’a plus de stocks la plateforme doit avertir les internautes de cela en les prévenant de l’état actuel et proposer un délai pour la livraison.

Pour se démarquer des autres il peut être intéressant de chercher à vendre des produits différents des autres dans un premier temps, puis dans un second temps il faudra rendre son site différent des autres. L’originalité des produits est éphémère, à long terme les clients pourront changer aisément de site, pour les fidéliser il faudra créer un design différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *