La vidéo surveillance et la télé surveillance, sont de plus en plus courants dans la vie des citoyens sans pour autant savoir les différencier. Ils sont ainsi très souvent confondus alors qu’ils présentent des caractéristiques et des usages qui peuvent varier selon les situations.

La vidéo surveillance

La vidéosurveillance est un dispositif qui permet de faire surveiller sa maison. Les caméras peuvent filmer de manière continue, ou alors, il est possible de planifier des horaires. L’avantage de la vidéo surveillance est qu’elle permet de visionner ce qui est filmé en local ou à distance en temps réel ainsi que de zoomer pour mieux voir ce qui a été enregistré.

Elle a plusieurs objectifs :

  • Dissuader les effractions car lorsqu’un individu voudrait s’infiltrer dans le domicile, en effet voir une caméra aura des chances de le repousser.
  • S’il s’agit d’une caméra connectée il est ainsi possible de consulter à tout moment et n’importe où les images grâce à son smartphone ou son ordinateur via internet.
  • Il existe également pour les terrains plus grands des équipements de plusieurs caméras qui enverront les vidéos dans un même centre et toutes les vidéos seront stockées.

Auparavant ce dispositif était très prisé par les municipalités qui pouvaient ainsi assurer la surveillance des lieux mais peu à peu ce système de surveillance se répand aussi chez les particuliers.

Télésurveillance

Ce dispositif permet une surveillance 24h/24 et 7j/7 mais ne filme pas de manière continue, il se déclenche uniquement lorsqu’il y a un mouvement anormal à l’endroit surveillé. Certaines caméras peuvent même analyser où est le mouvement et ensuite déclencher l’enregistrement uniquement à cet endroit.

Elles permettront donc l’enregistrement d’images lors d’une détection de mouvement, de jour comme de nuit. Il existe deux manières de détection :

  • Celle numérique qui est fondée sur une détection de mouvement quel que soit sa provenance.
  • Celle infrarouge qui est basée sur un rayonnement de chaleur et qui pourra ainsi seulement détecter un mouvement humain.

La télésurveillance respecte la vie privée car si rien ne se produit aucune image ne sera enregistrée. Si un enregistrement est effectué, les images enregistrées seront diffusées au centre de surveillance le plus proche où des agents pourront les analyser. Ils traiteront les informations si un incident s’est produit : étude d’images, écoute des lieux, interpellations… Le propriétaire du domicile concerné pourra être informé par téléphone, si un danger est détecté, et la police et/ou les secours seront envoyés.

La Loi

Dans le cadre personnel

L’utilisation à domicile est acceptée si, sur les images ne figurent, ni la voie publique ni le terrain des voisins. Si des personnes sont amenées à être filmées il est impératif de les informer de la présence des caméras et qu’elles pourront donc figurer sur les vidéos.  Si les images sont stockées, une déclaration devra être effectuée auprès de la CNIL, mais dans le cas contraire il ne sera pas nécessaire de le faire.

Dans le cadre public (magasins, restaurants…)

Une autorisation de la préfecture est obligatoire et doit être renouvelée tous les 5 ans. Les personnes filmées doivent être averties de manière explicite de la présence des caméras par l’intermédiaire de visuels (panneaux, pancartes), si les salariés sont amenés à être filmés également ils devront être prévenus. Les vidéos auront une durée de sauvegarde de 1 mois maximum et pour pouvoir le faire, une demande aura été faite auprès de la CNIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *